Une réforme nécessaire

mini01
Afin de redynamiser le marché immobilier et de survivre à la révolution internet qui a grandement facilité les transactions entre vendeur et acquéreur, les professionnels de l’immobilier doivent se questionner, se réformer et se former.

S’ils veulent atteindre un plus haut niveau de professionnalisme, la formation continue s’impose comme une évidence et elle permettra de tendre vers l’excellence. Cela ne sera possible sans communication et sans pédagogie, car la confiance des particuliers vis-à-vis des intermédiaires a grandement besoin de se renforcer.

Enfin, cette réforme doit engager l’état. Il est nécessaire d’adapter la loi au marché de l’immobilier d’aujourd’hui , mais aussi de mieux protéger les vendeurs et les acquéreurs.

proveac-mini-newsletter02

L’état a tout à y gagner : la progression des transactions immobilières sans l’intermédiation des agences immobilières ne génère ni emploi, ni entrées fiscales et contribue à la forte augmentation des frais de justice.

Le groupement ProVeAc est déjà engagé dans cette grande réforme et propose des solutions à chaque acteur de l’immobilier.