Un déficit d’image des professionnels de l’immobilier

mini01
Qu’on le veuille ou non, la profession souffre d’un déficit d’image en raison, essentiellement, de la méconnaissance du métier d’agent immobilier.

Ce problème de communication pèse directement sur les agences immobilières.
En effet, en méconnaissant les spécificités et le rôle de conseil et de protection du professionnel, beaucoup de particuliers décident de se passer de l’agent immobilier ne pensant, trop souvent, qu’à la commission dont ils font l’économie.

Parmi les autres causes de ce déficit d’image, nous retrouvons le manque de proximité et d’empathie avec le client ou encore la concurrence parfois féroce à laquelle se livrent les agences immobilières entre elles.

Enfin, le manquement de quelques agents immobiliers dans l’application de la législation ne contribue évidemment pas à adoucir le sentiment de défiance.