Cela se produit tous les jours

mini01
En moyenne, 98% des vendeurs font appel à trois agences immobilières pour estimer un bien.

Cette estimation d’expertise comporte plus de 200 critères qui tiennent compte de tous les paramètres connus locaux : valeur du foncier, coût de la construction, situation du bien dans son contexte environnemental, vétusté, avantages et inconvénients.

Sur trois estimations, il est fréquent qu’une estimation soit supérieure aux autres et, bien souvent, c’est l’estimation la plus élevée qui retient l’attention du vendeur.
Ainsi, quand le vendeur décide de vendre seul son bien immobilier suite aux estimations des agences immobilières, c’est au prix fort que l’on pourra le retrouver sur les portails internet dédiés.

Dans la plupart des cas, l’acquéreur qui achète directement au vendeur paie le bien immobilier au prix fort et, dans la plupart des cas, il est trop tard pour faire machine arrière.

La garantie civile professionnelle du notaire ne couvre que la rédaction de l’acte et elle ne fonctionne que s’il commet une faute grave de rédaction. Le contenu objet de la cession stipule, en effet, que l’acquéreur achète le bien en l’état, qu’il a visité ce bien (ce qui n’est pas le cas du notaire dont ce n’est pas le rôle) et qu’il fera seul son affaire en cas de vices cachés ou de tout autre élément permettant à l’acquéreur de contester son acquisition. Seul l’agent immobilier offre à minima une responsabilité civile professionnelle qui permet à l’acquéreur de se retourner contre l’agence.